• 17 Avenue du Lac Léman 73370 Le Bourget du Lac

Catégorie : Actualité & Hydrogène

Lire la suite

Vers la compétitivité économique de l’hydrogène vert

Hydrogen Europe, l’association européenne des acteurs du secteur, a récemment sorti le rapport “Clean Hydrogen Monitor 2022” qui donne un éclairage pertinent sur les enjeux actuels du marché de l’hydrogène. Il confirme le fait que l’hydrogène est une des alternatives écologiques à notre économie actuelle, basée sur la consommation de combustibles fossiles. Le rôle de l’hydrogène vert est majeur, notamment comme carburant pour les flottes de véhicules professionnels, dont les usages sont intensifs. Mais jusqu’à présent, le coût des véhicules et de ce carburant propre était un frein au déploiement massif des écosystèmes hydrogène. 

« L’hydrogène est une alternative écologique à l’économie fossile actuelle. Un avenir d’énergie renouvelable devra se construire parallèlement à la filière hydrogène, et l’hydrogène sera le pont pour faire correspondre l’offre et la demande.”

L’hydrogène vert augmente sa compétitivité face à un gaz naturel qui s’envole

Dans un contexte d’émergence de la filière d’hydrogène vert avec des coûts élevés, l’inflation et la crise mondiale du gaz permettent à l’hydrogène vert de gagner en compétitivité. En effet, le coût de l’hydrogène d’origine fossile, c’est-à-dire produit par vaporeformage du méthane, est passé de 2.65 euros par kg en 2021 à 10 euros par kg en août 2022. En comparaison, le coût de production de l’hydrogène vert par électrolyse en Europe oscillait entre 3,3 et 6,5 euros par kg (entre 2,2 et 2,9 euros par kg avec des conditions optimales de soleil et de vent) en 2021, ce qui lui confère un net avantage concurrentiel et peut donner un coup d’accélérateur au développement de la filière. 

Des innovations pour diminuer les coûts et engendrer des effets d’échelle

Mais la filière ne compte pas s’arrêter là pour gagner en compétitivité. Pour accroître les rendements et diminuer les coûts, la filière hydrogène ne cesse d’innover. Une nouvelle génération d’électrolyseurs permettra de multiplier par 16 la capacité de production pour atteindre 53 GW/an d’ici 2030, contre 3,3 GW/an actuellement en Europe. Cette production massive engendrera par ailleurs des effets d’échelle, contribuant à la baisse des coûts de production de l’hydrogène vert produit par électrolyse. En parallèle, les énergies renouvelables (éoliennes et solaires) continuent leur déploiement et confirment la tendance à une forte baisse des coûts de production. L’énergie éolienne en mer a notamment connu la diminution la plus importante avec une chute de 12% du coût nivelé de l’électricité en 2021, comparé à l’année précédente.

La transition énergétique soutenue par les financements européens

La transition énergétique de l’Europe ne pourra se faire sans le soutien des fonds publics. La Commission européenne accompagne la montée en puissance des écosystèmes de l’hydrogène avec différents programmes de financements, comme le Clean Hydrogen Partnership pour la recherche et le développement, les Fonds d’innovation pour le marketing et le Connecting Europe Facility pour les infrastructures. On peut citer également le plan REPowerEU ou les projets importants d’intérêt européen (IPCEI) qui ont eu des impacts très positifs sur le développement de la filière et ont ouvert de nouvelles opportunités aux acteurs de l’hydrogène. Selon l’étude Hydrogen for Europe de Deloitte Finance, de 480 à 890 milliards d’euros devront être mobilisés entre 2020 et 2030 pour financer l’économie de l’hydrogène. Pour financer ces besoins colossaux, l’investissement privé aura un rôle clé à jouer. Une plus grande implication des banques et institutions financières sera indispensable pour partager les risques et débloquer les fonds nécessaires au développement de la filière.

Pour plus d’information : https://hydrogeneurope.eu/clean-hydrogen-monitor-2022/ 

Lire la suite

Atawey densifie son offre de stations compactes et lance la Compacte M

Dernière innovation née des ateliers Atawey en matière de stations de recharge, la Compacte M vient compléter l’offre globale entre la station Compacte S et la gamme Évolutive, à destination des véhicules lourds. 

Atawey a encore franchi un cap dans la mobilité décarbonée avec une toute nouvelle station de recharge, la Compacte M. Elle répond à un besoin précis du marché en proposant une distribution allant de 30kg à 100kg d’hydrogène. Le modèle parfait pour permettre à Atawey de se positionner sur le marché de la station intermédiaire alors que la société pionnière savoyarde répondait déjà à des besoins multiples grâce à une large gamme de stations de recharge hydrogène. 

Capacité maximisée pour répondre aux nouveaux besoins de la mobilité hydrogène

L’atout majeur de cette station compacte nouvelle génération est qu’elle s’adresse autant aux véhicules légers que lourds à une pression de 350 bar, ceux-ci disposant d’un réservoir supérieur à 10 kg (bus, camions, trains, bennes à ordures ménagères…). Sa capacité de distribution varie selon le type de véhicule et la fréquence de distribution ; de 30 kg quotidiens pour des véhicules lourds jusqu’à un pic de 100 kg pour des véhicules légers et lourds sur une journée. Ainsi, elle peut alimenter une flotte constituée d’un camion et de plusieurs utilitaires légers avec des fréquences de recharge variables ou encore recharger 15kg d’hydrogène dans deux bus tous les jours.

Une station tout-en-un pour un temps d’installation raccourci

La Compacte M permettra d’alimenter les véhicules légers et lourds avec un minimum de temps de mise en place. Car sa conception tout-en -un permet une installation en quelques semaines, tout en optimisant sa capacité de recharge, allant jusqu’à un maximum de 100 kg sur une journée. 

La station se compose d’un conteneur d’une emprise au sol limitée de 6mx2,5m, avec en son sein toutes les composantes ayant fait des stations compactes de véritables outils clés en main et tout-en-un : un module de compression, un module de stockage et un module de distribution avec interface utilisateur dotée d’un écran tactile. 

Atawey, facilitateur du déploiement des écosystèmes hydrogène

L’accélération de la transition écologique  renforce le positionnement d’Atawey de fournir des solutions bas-carbone avec de  l’hydrogène vert via la création d’écosystèmes.  Ces derniers sont le fruit de partenariats entre : les collectivités, engagées dans une stratégie de reconquête de la qualité de l’air via la création de zones à faibles émissions métropolitaines (ZFE); les industriels, transporteurs, gestionnaires d’entrepôt et professionnels en logistique, désireux de baisser leur empreinte carbone ; les opérateurs d’énergie verte; et enfin les constructeurs de véhicules hydrogène poussés par les obligations de sortir des énergies fossiles d’ici 2035. 

A ce jour, la collectivité de Saint Gilles s’est d’ores et déjà positionnée pour acquérir une Compacte M, dont l’installation est prévue au printemps 2023. Un signe qui ne trompe pas.

Lire la suite

Atawey déploie sa station Mobile pour faire un plein à quai à 350 bars

A l’occasion de test approfondis de montée en pression des systèmes hydrogène conçus par EODev pour The New Era – le premier day boat à propulsion hydrogène, le concepteur et le constructeur du bateau Hynova, se sont rapprochés de l’entreprise Atawey pour utiliser la station mobile de recharge à hydrogène directement sur le port de la Ciotat.

Né des aspirations de Chloé Zaied, marin de formation, Hynova est un concept unique de yacht à propulsion hydrogène adapté à la navigation à la journée. Hynova combine un moteur électrique silencieux alimenté par de l’hydrogène stocké sur le bateau comme source d’énergie.

Hynova s’est associé à EODev pour le développement de la solution de motorisation hydrogène du bateau. C’est le premier bateau de plaisance équipé du REXH2, une technologie zéro émissions, silencieuse et hybride hydrogène-électrique destiné à être produit en série.

Afin de tester le démonstrateur The New Era avec sa pleine capacité en hydrogène, les sociétés ont souhaité faire appel à l’entreprise Atawey, spécialisée dans les stations de recharge d’hydrogène vert. Atawey a lancé en effet il y a quelque mois la première station de recharge hydrogène mobile.Développée et produite dans les ateliers d’Atawey, basés à Savoie Technolac, au Bourget-du-Lac (73), la station mobile Atawey, permet d’accélérer le déploiement de la mobilité décarbonée en France.

Utilisable pour de nombreuses applications, elle permet de délivrer de l’hydrogène là où les utilisateurs en ont besoin, même temporairement, ce qui est le cas du test réalisé sur The New Era.
Les ports de la méditerranée n’étant pas équipés de station de recharge hydrogène, notamment pour des raisons de réglementation, la station mobile Atawey était la solution adaptée.
Installée le vendredi 23 septembre par les équipes de l’entreprise savoyarde Atawey, la station de recharge mobile hydrogène a ainsi permis pour la première fois le remplissage à pleine capacité de The New Era.

« Dans une filière en plein essor dans laquelle les « porteurs de projets » sont encore nombreux et en attente de station définitive, la station de recharge mobile est le chaînon manquant qui permet de servir de station de transition en attendant les stations définitives ou encore de relai d’une station fixe lorsque celle-ci est en maintenance. Nous sommes ravis que notre station mobile ait été choisie pour un aussi joli projet que celui d’Hynova. Ce test nous a permis de démontrer qu’il est tout à fait possible pour les constructeurs de tester leurs véhicules quels qu’ils soient – véhicules légers, véhicules lourds, chariots élévateurs, trains, bateaux, engins spéciaux en situation réelle » précise Jean-Michel Amaré, CEO de Atawey.

Lire la suite

Atawey au coeur de la recherche sur l’hydrogène avec une nouvelle station au CEA de Toulouse

Atawey implante une station d’hydrogène au CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) de Toulouse et contribue à la recherche sur le développement de l’hydrogène en France.

La recherche au coeur du développement des projets d’hydrogène en France

La recherche est la clé pour développer l’hydrogène en France. Les progrès technologiques permettront à terme de réaliser de véritables économies d’échelle et d’accroître les usages, notamment pour les véhicules hydrogènes.

Aujourd’hui, les initiatives pour soutenir le développement de l’hydrogène en France se multiplient.

Avec le projet France 2030, le gouvernement français s’engage à répondre aux grands défis de la planète, particulièrement la transition écologique. Un plan d’investissement massif de 50 milliards d’euros sur la période 2022-2027 vise àsoutenir l’émergence des entreprises technologiques de demain et à accompagner les transitions des secteurs d’activités d’excellence : l’énergie, l’automobile, l’aéronautique ou encore l’espace. Plusieurs objectifs concernent le secteur de l’hydrogène : 

  • Devenir le leader de l’hydrogène vert.
  • Décarboner l’industrie en réduisant de 35 % les émissions de gaz à effet de serre.
  • Produire plus de 2 millions de véhicules électriques et hybrides.

L’appel à projets “Développement de briques technologiques et démonstrateurs pour les systèmes énergétiques” est une action phare du plan France 2030 pour le développement de l’hydrogène. Portée par l’ADEME (Agence de la Transition Écologique), l’opération vise à soutenir le développement d’un équipement, produit ou service, ou bien la réalisation d’un démonstrateur sur le territoire national mettant en œuvre de l’hydrogène, dans une perspective de transition écologique et énergétique et de structuration de la filière.

Une station hydrogène sur-mesure au CEA de Toulouse

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l’innovation, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) intervient dans quatre domaines : la défense et la sécurité, les énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), la recherche technologique pour l’industrie et la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Dans le cadre de ses projets de recherche, le CEA de Toulouse avait besoin d’une station de distribution d’hydrogène afin d’effectuer des tests sur les véhicules et réservoirs mis au point en interne.

En mai 2022, Atawey a installé une station de distribution d’hydrogène personnalisée, modulable et adaptée aux besoins du CEA. Contrairement aux stations standards où l’on simplifie au maximum l’utilisation, l’objectif pour le CEA était de proposer plusieurs possibilités de recharge, notamment sur le choix de la pression ou du type de réservoir à remplir.  Il s’agit d’une station de distribution de la gamme compacte de 350 bars. Elle vient s’approvisionner sur une source à 200 bars installée par le partenaire Powidian, qui avait répondu conjointement à Atawey à l’appel d’offre du CEA.

Ce projet s’inscrit dans une volonté forte d’Ataway de participer à l’avancement de la recherche sur le développement de l’hydrogène en France. L’objectif de toute la filière est de diminuer le prix des composants (piles à combustible et réservoir) et d’amener une économie d’échelle sur le long terme. L’optimisation des coûts et l’amélioration de la performance permettront d’embarquer toujours plus d’hydrogène dans des véhicules compacts.

 
Lire la suite

Atawey signe un nouveau partenariat stratégique et se positionne sur la logistique décarbonée

La logistique, un secteur majeur à l’impact environnemental important.

En France, la chaîne logistique représente 10 % du PIB national, 200 milliards € de chiffre d’affaires et 1,8 million d’emplois. Un secteur qui se développe fortement ces dernières années notamment à cause de l’essor de l’achat en ligne. C’est un maillon essentiel de notre circuit marchand et un organe vital pour le fonctionnement de notre société, des entreprises et des territoires.

Deux types d’acteurs forment cette chaîne logistique : d’une part les entrepôts et plateformes logistiques (EPL) et d’autre part les chargeurs (transport de marchandises).

Les EPL ont un rôle central dans la logistique puisque c’est le lieu de stockage où les camions viennent charger les marchandises. Si la surface moyenne de ces EPL est de 18 600 m2, leur taille peut varier fortement : 50% d’entre eux mesurent moins de 1 300 m², tandis que les plus grands dépassent les 100 000 m² et mutualisent les coûts. C’est le besoin d’efficacité du secteur qui implique la recherche de ces effets d’échelle. Il conduit aussi à l’implémentation d’innovations technologiques comme l’automatisation des entrepôts. 

Du côté des transporteurs, c’est le transport routier qui a le quasi monopole du marché (hors oléoducs) avec 89%, suivi par le transport ferroviaire 9% et le fluvial 2%. Pourtant, le transport routier est celui qui génère le plus d’émission de CO2 comparé au transport fluvial (qui en moyenne à distance égale se révèle 3 fois plus efficace) ou ferroviaire (dont les émissions sont 2 à 4 fois inférieures au routier). Malgré cela, la part des modes de transports non routiers a fortement diminué au cours des deux dernières décennies, on note par exemple une baisse du transport ferroviaire de 2.3% par an en moyenne.

D’ailleurs, le secteur logistique a un impact important sur l’environnement. Le transport routier de marchandises pèse pour 20 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) du transport français et représente près de 40 millions de tonnes équivalent CO2. Toute la filière de la logistique, de la conception d’un produit à sa livraison, jusqu’à sa destruction ou son recyclage, a un rôle important à jouer pour atteindre l’objectif fixé par le gouvernement de décarboner notre industrie à hauteur de -35% d’émissions de GES d’ici 2030. Pour atteindre cet objectif et proposer des solutions plus performantes, la mobilité hydrogène va jouer un rôle clé dans la décarbonation du secteur.

Logistique décarbonée : l’intérêt de l’hydrogène

Des réglementations sont en cours de discussion pour fixer des objectifs de réduction de GES ambitieux pour les poids lourds, -15% en 2025 et -30% en 2030. Le gasoil, première énergie du transport routier de marchandise, doit être remplacé au plus vite pour tenir la cadence. 

Le camion électrique à hydrogène permet de concilier les contraintes opérationnelles et environnementales. En termes d’autonomie et de temps de recharge, c’est la solution zéro émission la plus proche du diesel. C’est celle qui permet de répondre aux contraintes logistiques les plus exigeantes : fort kilométrage, temps de recharge réduit, charge utile élevée… Les solutions électriques à batterie peuvent venir en complément, pour le transport intra urbain ou des usages moins exigeants.

L’intérêt de l’hydrogène pour décarboner la supply chain ne s’arrête pas aux poids lourds. Dans les entrepôts logistiques, une station hydrogène permet par exemple d’alimenter les chariots élévateurs zéro émission. Contrairement aux alternatives à batterie, l’hydrogène ne nécessite pas de mobiliser une zone de stockage dédiée, pour conserver et recharger les batteries. De plus, sa recharge se fait en 3 minutes, contre 30 minutes pour la substitution de batteries, entraînant un gain d’efficacité.

Vu le rôle central des entrepôts dans la chaîne logistique, il est stratégique d’implanter une station hydrogène au sein d’un parc logistique. L’intérêt est double, elle permet de recharger les chariots élévateurs à l’intérieur des entrepôts et de ravitailler les camions et véhicules utilitaires qui viennent charger les marchandises. 

 

Atawey et le GROUPE IDEC créent HYDWEY pour accélérer la décarbonation du secteur logistique.

À travers cette nouvelle société, Le GROUPE IDEC et ATAWEY ont l’ambition d’accompagner les entreprises concernées par le déploiement des Zones à Faibles Émissions (ZFE) qui vont dès 2024 révolutionner la mobilité au cœur des grandes agglomérations françaises. Pour accompagner la montée en puissance de la mobilité hydrogène, HYDWEY proposera des solutions globales pour les acteurs industriels et logistiques quels que soient leurs besoins : poids lourds, véhicules utilitaires, chariots élévateurs, mais aussi voitures passagers et vélos cargos etc. 

« ATAWEY s’est positionnée en 10 ans comme l’un des leaders français dans le développement, l’industrialisation et la commercialisation de stations d’hydrogène vert, avec 40% de part de marché en France. Ce partenariat renforce nos positions en France et donne corps à nos ambitions de déploiement européen. Notre gamme de stations hydrogène, la plus large du marché, nous permet de répondre à l’ensemble des besoins des clients du groupe IDEC dans leur stratégie de décarbonation et dans la mise en œuvre de leurs projets. » détaille Jean-Michel AMARÉ, Président d’ATAWEY.

Par ailleurs, les deux entreprises travaillent déjà activement sur des premiers projets concrets,  FAUBOURG PROMOTION, l’aménageur et promoteur du GROUPE IDEC a déjà prévu la mise en place de stations de distribution d’hydrogène vert au sein de ses parcs d’activités en région parisienne avec une mise en service prévu en 2023.

 

Lire la suite

Inauguration d’une nouvelle station hydrogène ambitieuse à Moutiers

Ce vendredi 17 juin 2022, Atawey et Hympulsion ont inauguré une nouvelle station hydrogène à Moûtiers. C’est la deuxième station du projet « Zero Emission Valley » qui prévoit le déploiement de la technologie hydrogène durable en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Après 8 mois de travail, les équipes réunies pour l’inauguration. 

Plus d’une centaine de personnes se sont réunies vendredi pour assister à l’inauguration de la nouvelle station hydrogène de Moûtiers. Les équipes ayant participé au projet se sont retrouvées autour de Jean-Michel Amaré (Co fondateur d’Atawey), Thierry Ravael (Président d’HYmpulsion), Lionel Gruffat (Directeur Pôle territoire chez Crédit Agricole) et Fabrice Pannekoucke (Maire de Moûtiers et Président Auvergne Rhône-Alpes Tourisme) pour célébrer l’aboutissement du projet.

Parmi les équipes d’Atawey, de nombreux collaborateurs étaient présents : les équipes commerciales, mais aussi les techniciens qui ont effectué l’installation de la station et les ingénieurs qui se sont occupés de la mise en service. Afin de garantir la sécurité et la disponibilité de la station, de nombreux tests ont été effectués par les ingénieurs d’Atawey. Ces tests visent à vérifier le bon fonctionnement de la station dans différentes situations d’utilisation avant sa mise en service.


Une journée sous le signe de l’hydrogène

La journée a commencé par un discours et l’inauguration d’une fresque de street art réalisée pour l’occasion. Elle représente une petite fille faisant des bulles de savon qui se transforment en molécules d’hydrogène sur un fond de montagne. Elle symbolise l’avenir des générations futures et l’évolution de la société vers des solutions plus vertes.

Fabrice Pannekoucke a ensuite réalisé le premier plein. Cinq minutes pour remplir le réservoir d’une Hyundai Nexo, pour une autonomie de conduite de 600 km. La station créée par Atawey est évolutive et pourra accueillir tous les types de véhicules de la région et s’adapter à la croissance du trafic.

Ce premier plein a aussi été l’occasion pour Jean-Michel Amaré de présenter les innovations techniques de la station. Elle quadruple la quantité d’hydrogène délivré par rapport à la précédente plus grosse station située à Chambéry qui a également été installée par les équipes d’Atawey. Grâce à sa technologie de refroidissement à -40 degrés, elle permet une recharge des véhicules légers en quelques minutes et approvisionnera à terme les poids lourds tels que les utilitaires, les bus, les camions poubelles et pourquoi pas, dans le futur les dameuses.


Avec la mise en service de la station de Moutiers, la Région Auvergne-Rhône-Alpes continue d’avancer sur son projet de devenir le premier territoire hydrogène d’Europe.


Lire la suite

Inauguration de la première station hydrogène corse

C’est à Aléria que la société Corstyrène a inauguré ce jeudi 19 mai 2022 deux nouvelles stations produisant de l’hydrogène vert à partir de panneaux solaires. Alimentée à partir d’ombrières solaires installées sur le parking de l’usine, l’installation produira jusqu’à 100 kWc pour alimenter sept chariots élévateurs. Pour cette première sur l’île de beauté, c’est Atawey qui a été choisi pour mener à bien le projet.

La première étape d’un projet ambitieux d’hydrogène vert.

Corstyrène, spécialiste dans l’isolation des bâtiments, s’est lancé depuis 2010 dans des projets de décarbonation de son activité : valorisation déchets, panneaux solaires, filière de recyclage du polystyrène… La société souhaite aller plus loin et ces stations hydrogène sont la première étape d’un projet plus ambitieux. En plus de fabriquer et de fournir une énergie verte pour la flotte de chariots élévateurs et semi-remorques de l’usine, Corstyrène envisage d’approvisionner les collectivité locales, les transporteurs, et pourquoi pas, une fois le process industrialisé, fournir le secteur maritimecomme les ports de Bastia et Ajaccio. En effet, l’île de Beauté est une ZNI (Zones insulaires Non-Interconnectées au réseau électrique français). L’hydrogène est une solution idéale pour le territoire insulaire, permettant de répondre aux besoins d’autonomie en utilisant les énergies renouvelables.

Une solution sur-mesure.

Quand Atawey a rejoint le projet en 2021, après deux ans d’étude, le projet était dans une impasse technologique. L’équipe d’Atawey a su être à l’écoute et réfléchir avec les parties prenantes afin de créer une solution adaptée et lever les barrières. Selon Estelle Ouzineb, ingénieure chargée de projet, “le respect du délai, l’accompagnement et la communication” sont les forces d’Atawey. La société savoyarde “a apporté la technologie au moment opportun, nous a permis de réfléchir ensemble sur le projet pour répondre au plus près de nos besoins”.

Des premiers retours très positifs.

Les stations de Corstyrene s’intègrent dans le projet global de production : les stations fournissent l’hydrogène pour le fonctionnement des chariots, qui s’intègrent à leur tour dans la chaîne de production. Depuis leur mise en fonctionnement, les stations ont été très bien accueillies sur le site d’Aléria. Daniel Dutilleul, responsable du site, voit deux raisons à cette excellente acceptation de l’hydrogène par les équipes. “La première, c’est l’amélioration des conditions de travail des conducteurs : le remplissage en hydrogène est beaucoup plus simple que le chargement des batteries sur les anciens chariots. La deuxième, c’est la valorisation de leur travail par les formations apportées et la motivation générée par l’usage de technologies innovantes. »

L’objectif de Corstyrène de devenir producteur d’un hydrogène vert compétitif semble sur la bonne voie !

Lire la suite

Atawey intègre l’Index H40

Lancé par la task force Hydrogène de MEDEF International et France Hydrogène fin mars 2022, l’Index H40 est le premier index français des start-up et small caps de l’hydrogène. Cet Index, qui réunit les start-up et small caps innovantes de l’hydrogène a vocation à faciliter leur développement international en les dotant d’outils dédiés.

Dans le cadre du salon Hyvolution, qui se tient au Paris Event Center les 11 et 12 mai, la liste des sept premiers lauréats retenus pour intégrer l’Index H40 a été révélée.

 Atawey, acteur majeur des stations de recharge d’hydrogène, rejoint l’Index H40.

 « Nous sommes heureux et fiers d’avoir été sélectionnés pour intégrer l’Index H40. Ce soutien conforte notre stratégie. Après nous être développés sur le marché français avec 24 stations de recharge déjà installées sur le territoire et de nombreux projets en cours de signature, nous déployons nos solutions en Europe. La mise en relation avec des interlocuteurs internationaux qualifiés et la visibilité de l’Index H40 vont nous permettre d’accélérer ce déploiement. » précise Jean-Michel Amaré, CEO de Atawey.

Lire la suite

Atawey développe une station Evolutive de grande capacité

Après l’annonce de la mise sur le marché le 2 mai dernier de sa première station mobile de recharge d’hydrogène mobile, Atawey, fait un pas de plus pour la mobilité décarbonée. L’entreprise savoyarde, basée à Savoie Technolac, au Bourget-du-Lac, annonce la mise en production d’une station de recharge d’hydrogène Évolutive dont la capacité de distribution de 400 kg pourra être upgradée à 1,3T d’hydrogène par jour, pour suivre la croissance des usages dans la durée de vie des projets.

Cette station aura la spécificité de posséder une ou plusieurs bornes de distribution pour recharger simultanément plusieurs véhicules. En parallèle, l’entreprise va déployer des équipes commerciales et techniques en France et en Europe pour accompagner au plus près des territoires les porteurs de projet hydrogène, de la conception à la réalisation et l’exploitation.

 La station Évolutive de grande capacité est disponible en pré-commande dès aujourd’hui pour des premières livraisons début 2023.

 « Nous proposons des produits qui participent à la massification du déploiement des infrastructures hydrogène en France pour répondre notamment à l’arrivée des véhicules lourds et l’accélération des flottes de véhicules utilitaires légers. » commente Jean-Michel Amaré, CEO de Atawey.

 

Une station de grande capacité qui permet de maîtriser les investissements financiers en s’adaptant à l’évolution des projets tout en optimisant les coûts d’exploitation

 Alors que l’ensemble des régions françaises ont désormais détaillé leur stratégie hydrogène et que les annonces de projets se multiplient sur l’ensemble du territoire, Atawey, acteur majeur des stations de recharge d’hydrogène avec 24 stations installées en France, a souhaité accompagner les porteurs de projet à toutes les phases de leur déploiement.

Les équipes R&D d’Atawey ont travaillé sur une station de recharge Évolutive qui complète la gamme de stations Atawey déjà disponibles sur le marché. Cette nouvelle station permet de délivrer une grande capacité d’hydrogène et s’adapte à l’évolution des projets dans le temps (plus de véhicules et/ou de nouveaux types de véhicules par exemple) tout en conservant la même empreinte au sol. Elle permet de « phaser » le projet et de diminuer ainsi son impact financier.

Avec sa capacité de distribution de 400kg à 1,3T d’hydrogène par jour à 350 et 700 bars, à partir d’une pression source hydrogène de 30 à 500 bars, la station permet de recharger des véhicules légers, des véhicules lourds (bus, cars et camions), des chariots élévateurs, des trains, des bateaux, des engins spéciaux (Benne à Ordures Ménagères, dameuses etc.) simultanément grâce à plusieurs bornes de recharge intégrées. Cinq minutes étant nécessaires pour recharger une voiture, et 15 minutes pour un véhicule lourd, la fonction « multi-bornes » permettra d’accompagner le déploiement de la mobilité.

Cette station, entièrement conçue et fabriquée en Savoie par les équipes Atawey, pourra répondre à de nombreux segments de marché ; déploiement de flottes de tous types de véhicules sur un territoire, marché logistique & supply chain, dépôts de bus et autres véhicules, stations de ski etc.

Avec une des empreintes au sol les plus réduites et les meilleures performances énergétiques du marché, tout en intégrant un très haut niveau de fiabilité, cette station possède de nombreuses fonctionnalités innovantes :

  • Les fonctions clés de la station s’intègrent dans un container de 20 pieds. Seuls le groupe froid, le stock et la/les bornes de distributions sont externes ;
  • Performance énergétique optimisée : gestion de la compression et du refroidissement de l’hydrogène, adaptation aux différentes pressions d’entrée, pilotage de l’électrolyseur ;
  • Certains composants clés sont doublés pour assurer une fiabilité accrue ; garantissant un fonctionnement optimal même en mode dégradé ;
  • Recharge simultanée de tous types de véhicules lourds et légers en 350 et 700 bars avec une totale compatibilité internationale au protocole de remplissage CEP

 

Un accompagnement sur-mesure

Tout au long de leur projet, les équipes Atawey seront présentes pour assurer un accompagnement sur-mesure.

  • Un chef de projet dédié, de la commande client à l’installation de la station : études détaillées, implantation et génie civil, démarches règlementaires, etc. ;
  • Accompagnement sur l’exploitation avec des formations sur-mesure ou une prise en charge ;
  • Maintenance préventive adaptée à l’usage de chaque station ;
  • Service support pour le suivi quotidien et l’amélioration continue des stations :
    • Supervision à distance et maintenance corrective
    • Optimisation des algorithmes et mise à jour des programmes tout au long de la durée de vie de la station.

 

« Nous allons accompagner la mise en commercialisation de cette nouvelle station d’un déploiement d’équipes commerciales et techniques sur le territoire français dans les prochains mois, puis à partir de la fin de l’année, en Europe. » précise Jean-Michel Amaré, CEO de Atawey.

Lire la suite

La station Mobile en détails

Alors que l’ensemble de la filière hydrogène se développe en France, Atawey, acteur majeur des stations de recharge d’hydrogène avec 40% de part de marché, annonce la mise sur le marché de sa première station de recharge d’hydrogène mobile.

Développée et produite dans les ateliers d’Atawey, basés à Savoie Technolac, au Bourget-du-Lac (73), la station mobile Atawey, va permettre d’accélérer le déploiement de la mobilité décarbonée en France. Déployable en une demi-journée grâce aux tests automatiques et à sa résistance au transport, compatible avec toutes les solutions de logistique d’hydrogène disponibles, cette station va permettre de répondre à de nombreux segments de marché ; marché du BTP, station de transition, relai de station fixe lors de maintenance, marché évènementiel ou encore comme démonstrateur sur des zones de tests.

La première station est disponible dès aujourd’hui et peut être mobilisée sur simple demande.

 

La première station mobile avec une unité de compression interne

 Annoncée en septembre 2021, la première station mobile d’Atawey n’aura mis que huit mois pour sortir des ateliers de production de l’entreprise experte des stations de recharge d’hydrogène vert en France.

Les 15 ingénieurs R&D et 10 techniciens de production d’Atawey ont réussi à tenir les délais de production de cette innovation technologique sans précédent. Pensée comme un outil intuitif avec son écran tactile, la station mobile Atawey intègre une unité de compression interne, qui permet de faciliter la distribution en grande quantité d’hydrogène et de valoriser l’approvisionnement de ce dernier quelle que soit sa pression.

Avec sa capacité de distribution jusqu’à 150 kilos d’hydrogène par jour et une pression source hydrogène de 200 à 500 bars, la station permet de recharger des véhicules légers mais aussi des bus, des camions, des chariots élévateurs, bennes à ordures, utilitaires, bateaux, dameuses etc.

 

Une station mobilisable en moins d’une demi-journée pour répondre à de nombreux marchés.

Mobilisable en moins d’une demi-journée (la mise en service la plus rapide du marché), la station d’hydrogène mobile Atawey a été pensée pour s’installer rapidement et s’utiliser en toute autonomie par l’exploitant :

  • La station se transporte facilement sur remorque en empruntant les voies routières. Sa résistance aux chocs a été spécifiquement étudiée pour répondre aux problématiques du transport ;
  • Des tests « automatiques » de procédures permettent à l’exploitant de configurer la station en un temps très court et en toute autonomie ;
  • Des écrans de contrôle intuitifs simplifient la gestion quotidienne de la station.

 

Utilisable pour de nombreuses applications, la station mobile Atawey permet de délivrer de l’hydrogène là où les utilisateurs en ont besoin, même temporairement.

Dans une filière en plein essor dans laquelle les « porteurs de projets » sont encore nombreux et en attente de station définitive, la station mobile Atawey permet aux futurs exploitants de servir de station de transition en attendant leur station définitive ou encore de relai d’une station fixe lorsque celle-ci est en maintenance. Mais la station mobile peut aussi être exploitée pour des besoins plus temporaires : chantiers intégrant un besoin en hydrogène, évènements, usages saisonniers tels que la plaisance ou sur des domaines skiables, mises au point et tests de véhicules pour des constructeurs, démonstrations de véhicules hydrogène sur un territoire etc.

 

Une station mobile a d’ores et déjà été produite par l’entreprise et peut être exploitée à la location sur simple demande.

Pour permettre aux différents marchés de découvrir cette nouvelle station mobile, celle-ci sera présentée dans de nombreux salons et évènements hydrogène en France, dont les Journées hydrogène dans les Territoires, organisées par France Hydrogène à Rouen du 5 au 7 juillet 2022. De nombreux acteurs Français et européens ont d’ores et déjà montré leur intérêt pour la station mobile Atawey et celle-ci sera exploitée dès cet été.

 L’innovation technologique, ADN de l’entreprise

Dès la création de l’entreprise en 2012 par ses deux co-fondateurs, Jean-Michel Amaré et Pierre-Jean Bonnefond, l’innovation technologique est intégrée au cœur de tous les développements industriels.

« La station mobile que nous mettons sur le marché aujourd’hui est un nouveau pas dans nos développements technologiques. Notre équipe R&D, travaille ardemment, pour pouvoir dès 2023, proposer une version 700 bars de la station mobile. Nous finalisons également une station de recharge Évolutive de grande  capacité. Notre offre s’élargit pour offrir des solutions pérennes adaptées aux besoins dans le temps de nos différents clients et porteurs de projets » précise Jean-Michel Amaré, CEO de Atawey.