Moûtiers fait baisser le bilan carbone de la montagne !

Moûtiers fait baisser le bilan carbone de la montagne ! 22/11/2021

Les ambitions gouvernementales sont en faveur de l’hydrogène ! En effet, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a récemment présenté le Plan Montagne II, dont le but est de faire des Alpes la première montagne durable d’Europe. La région est d’ailleurs perçue comme le territoire d’excellence de l'hydrogène avec 80% des acteurs de la filière. Il a récemment déclaré : “Demain, nos massifs seront de véritables vitrines du dynamisme économique de notre région et de l’innovation de nos entrepreneurs. La montagne de demain, c’est aussi celle que nos enfants découvrent, c’est celle que nos enfants connaissent[...] Nous défendons notre montagne, dynamique, vivante et respectueuse de l’environnement.” Le Président Emmanuel Macron à quant à lui mis en place un plan “France 2030” en faveur de l’hydrogène vert pour redynamiser le tissu économique et industriel du secteur. La volonté politique est claire, elle est de renforcer la capacité française dans l'hydrogène vert et d’avoir sur son territoire des fleurons de l’industrie hydrogène. C’est pour cela que les prévisions budgétaires ont été revues à la hausse avec 2 Md€ supplémentaires ajoutés au plan de base de 7 Md€.

 

C’est en partie grâce aux actions du gouvernement, des agences de transition écologique comme l’ADEME et des projets régionaux tels que Zero Emission Valley que de plus en plus de villes se tournent vers la mobilité verte. Le projet Zéro Emission Valley est un projet de mobilité propre à l’échelle du territoire Auvergne-Rhône-Alpes qui répond à l’ambition d’une région durable et décarbonée. Depuis, beaucoup de régions emboîtent le pas afin de mailler le territoire national.

 

C’est dans le cadre de Zero Emission Valley que la ville de Moûtiers a décidé d’implanter une station hydrogène, afin de baisser le bilan carbone de la vallée. Elle devient donc la troisième ville du projet à en installer et s'ajoute à Chambéry et Clermont-Ferrand, qui ont elles aussi une station Atawey. Moûtiers a choisi l’hydrogène pour saflotte de véhicules professionnels. La station hydrogène alimentera bientôt les bus, camions-poubelles, utilitaires et même les dameuses. L’implantation de cette station hydrogène permettra de poursuivre le maillage du territoire régional, dans une vallée où les déplacements des particuliers et des professionnels impactent fortement l’environnement. La saisonnalité touristique est le marqueur indéniable du territoire, lui donnant un poids stratégique fort. La capacité de la station hydrogène permettra de fournir à terme 200 kg/j, soit quatre fois plus que la première station implantée à Chambéry. La première pierre symbolique a été posée en octobre dernier en compagnie de Jean-Michel Amaré, directeur général d’Atawey et de Fabrice Pannekoucke, maire de Moûtiers. Le maire de la capitale tarentaise a déclaré être très fier de pouvoir bénéficier de cette station de recharge hydrogène sur son territoire de montagne où la qualité de l’air est essentielle.

Les besoins en hydrogène sont croissants. Face à la montée en puissance de cette demande, Atawey a augmenté ses effectifs ; en 2021 le nombre de ses salariés est passé de 25 à 40. Les ambitions sont fortes du côté de la start-up française qui met tout en œuvre pour répondre à la demande croissante du marché. Une croissance telle que les prévisions d'embauches sont importantes, avec l'objectif d'atteindre 150 personnes en 2025.